exit

Sciences humaines et sociales   > Accueil   > Arts et sciences   > Numéro

Vol 4 - Numéro 4

Arts et sciences


Articles parus

Face aux racines

Jusqu’au milieu du XXème siècle, les racines végétales ont très peu intéressé les arts et les sciences : tout comme les peintres, les botanistes se focalisaient sur les parties visibles des plantes. Dès le début du XIXème siècle cependant (en tout cas en France), les écrivains témoignent d’une réelle fascination pour les racines – plus horrifiée qu’admirative. Dans la première moitié du XXème siècle, sans doute influencés par la naissance de l’art abstrait, les artistes visuels commencent à les aborder moins comme des formes à apprivoiser que comme des processus à déchiffrer ou à transposer. Certains de ces processus, qui suscitent de nos jours un immense intérêt chez de nombreux botanistes et philosophes, sont examinés ici dans une perspective à la fois scientifique et artistique : l’enracinement ; la transition chez un arbre entre l’unicité du tronc et la multiplicité des racines ; l’interconnexion des racines entre elles et avec divers symbiontes. La dernière partie est consacrée aux rapports entre les racines et diverses modalités de la pensée : d’une part les rêves qu’inspirent les racines aux artistes et aux poètes, d’autre part les théories et réflexions qu’elles éveillent de nos jours chez certains scientifiques, écrivains et philosophes.


Plis et replis de la matière : un complexe de plasticité

Plasticity is a fundamental property of the matter, among which the self-folding or the adaptability reflect some laws inherent to the mechanical behaviour of materials, space-time geometry, biochemical processes or morphogenesis at the interface between developmental biology and physics. Contrarily to elasticity, it does not, however, limits itself to it, dressing a high predictive value of the dynamic behaviour of complex systems, what makes it a founding, and not only an emergent or purely systemic property of the matter and the evolution of living systems. Matter-form complexes from which folds are expressions are then defined as aggregates of bound couples directly acting at the anchor of irreducible dimensions or expressions by including the subject in the plasticity of the world.


D’un simple dessin de Léonard de Vinci aux "formes premières"

L’analyse géométrique d’un dessin représentant le profil d’une tête d’homme, nous laisse entrevoir comment Léonard établissait sa démarche constructive des profils à partir d’une forme première. L’analyse géométrique de trois autres profils de Léonard conforte cette approche. C’est avec cette même approche que Léonard a réalisé ses cinq portraits féminins.


Autres numéros :

2017

Volume 17- 1

Numéro 1

2018

Volume 18- 2

Numéro 1

Témoignages

2019

Volume 19- 3

Numéro 1

Numéro 2

2020

Volume 20- 4

Numéro spécial

Numéro 1

Numéro 2

Numéro 3

Numéro 4