exit

Chimie   > Accueil   > Science et technologie des aliments   > Numéro

Vol 2 - Numéro 1

Science et technologie des aliments


Articles parus

Procédé d’extrusion réactive et/ou enzymatique pour l’extraction de phycocolloïdes : application aux produits de la mer

Dans cet article, nous présentons le procédé d’extrusion réactive pour extraire les phycocolloïdes des produits de la mer. En le comparant avec d’autres techniques, ce procédé présente plusieurs avantages comme le rendement économique, la flexibilité, la production de différents produits avec des caractéristiques différentes et des gains de temps. IL existe deux types d’extrudeuses : monovis et bivis, chacune ayant ses propriétés spécifiques. Les produits solides sont introduits par la trémie équipée d’une pompe doseuse pour la régulation du débit. Les produits liquides sont généralement injectés dans les zones non remplies, par une pompe externe. Les produits subissent des modifications thermo-mécaniques et ensuite la mise en forme des produits finis est réalisée par la filière. L’extrusion réactive est appliquée dans plusieurs domaines : l’agro-alimentaire où il existe trois utilisations principales (extrusion simple, cuisson-extrusion, extrusion réactive), dans l’industrie plastique pour le recyclage des déchets plastiques ménagers et aussi pour créer des mélanges entre de différents polymères, ainsi que dans le domaine de la chimie et la pharmacie. L’extrusion réactive est également utilisée pour la valorisation des produits de la mer comme l’extraction des phycocolloïdes, en particulier l’alginate à partir des algues marines, ainsi que la chitine des coproduits de crustacés. Une autre application intéressante du procédé d’extrusion réactive est la production d’énergie. Des recherches récentes visent à valoriser les coproduits de la pêche pour la production du biocarcurant.


Procédés de chauffage par micro-ondes : approches expérimentales et numériques des interactions avec les produits alimentaires

Ce document présente les concepts élémentaires des transferts de chaleur relatifs au procédé de traitement thermique par micro-ondes de produits alimentaires. Les paramètres procédés et les propriétés produits sont détaillés en lien avec les différents mécanismes responsables de l’élévation de température sous micro-ondes. Des aspects théoriques relatifs à la propagation d’ondes dans des structures guidées sont aussi présentés en incluant les effets thermiques sur le produit traité. Un focus est porté sur les différents dispositifs expérimentaux existants pour des applications en recherche et développement ainsi que la modélisation du chauffage par micro-ondes en vue de prédire le comportement thermique du produit au cours du procédé. Enfin, les applications majeures de la technologie de chauffage par micro-ondes sont présentées en incluant à la fois des discussions sur les effets thermiques et non-thermiques des micro-ondes dans les matrices alimentaires.


Autres numéros :

2018

Volume 18- 1

Numéro 1

2019

Volume 19- 2

Numéro 1

2020

Volume 20- 3

Numéro 1